Une rentrée pour se nettoyer !

 

Il paraît que les rayons des grandes surfaces pullulent de nouvelles trousses, de nouveaux cartables et que les cours d’écoles sont de nouveaux animées… En un mot, c’est la rentrée ! Avec elle arrive le besoin de changer et d’avancer sur de nouvelles bases, l’envie d’apprendre ou d’essayer de nouvelles activités. Renouveler sa garde robe ou ses équipements en tout genre n’est qu’accessoire, que nous demande cette période ?

Si le farniente estival pousse à l’ouverture, à la fête et aux rencontres, l’arrivée de l’automne nous oriente vers un retour à soi. Contacter notre intériorité avant d’hiverner est à présent une priorité. Que nous soyons restés en accord, en lien avec nous-même ou que nous ayons fait quelques excès il est temps de se purifier afin de clarifier ses pensées et de ne pas déprimer entre autre !

L’Ayurveda préconise 2 cures détox par an, une à chaque inter-saison soit au printemps et à l’automne. Actuellement il est bien d’alléger le corps qui comme la nature va commencer à s’endormir. Les jours se raccourcissent et la légèreté va nous permettre de rester en éveil.

Mais alors comment faire ?

Bien sûr, les cures de pissenlit, artichaut et/ou radis noir, le jus de blé ou encore l’hydrolat de romarin à verbénone sont là pour booster le processus. Les utiliser sur 15j est bien. Mais nous avons avant tout besoin d’une alimentation légère mais aussi nourrissante adaptée à cette période de l’année.

Lorsque vous vous sentez prêt lancez-vous sans vous frustrer de trop. Le bon choix des aliments est essentiel. Sur 15j vous pourrez piocher uniquement dans ces listes, reprenez ensuite le régime qui vous est propre et en lien avec la saison. Gardez le mode détox activé sur 1 mois environ. Si vous n’avez jamais pratiqué de cure détox il est possible, selon votre niveau d’accumulation d’ama (toxines), que vous ressentiez quelques céphalées (maux de tête). En ce cas hydratez vous bien afin d’éliminer correctement et reposez vous. Il s’agit ici de conseils valables pour tous, si vous avez des interrogations par rapport à ce qui vous est adapté personnellement n’hésitez pas à me contacter.

Les goûts favorables à la détox sont l’amer, l’astringent et le piquant. Le sucré, salé et l’acide seront à éviter. Vous pouvez consommer 1cuillère à café de miel par jour… Savourez-la !

Tous les produits animaux seront mis au placard et ils ne pourront que nous en remercier ! Les yaourts dilués avec de l’eau et aromatisés de cardamome seront permis. Noix et graines sont à garder rangé également. Par contre aller les ramasser est plus que largement conseillé !

Au niveau des épices, faites toujours selon votre constitution et/ou déséquilibre mais privilégiez autant que possible le gingembre, le poivre noir, le piment de cayenne, la cannelle, le curcuma, le fenouil, le cumin, la coriandre et les graines de moutarde. Basilic, origan, thym, menthe, sauge et persil sont également les bienvenus. Attention aux constitutions et déséquilibres pitta ! Une surchauffe ne serait pas positive non plus. Pensez aux infusions d’épices à consommer tout au long de la journée et notamment au gingembre frais.

Les boissons seront tièdes ou chaudes, mais cela est valable la plus grande partie de l’année !

♣ Les légumes seront cuits, le cru est à ressortir aux prochaines chaleurs avec parcimonie bien entendu ! La cuisson vapeur est très bien. Les soupes de légumes sont bonnes pour tous les types, si les températures sont élevées n’hésitez pas à les consommer à température ambiante. Privilégiez les légumes verts et notamment le chou kale (prononcez kel), le céleri, le fenouil, les épinards. Les jeunes pousses de luzerne ou alfafa sont bien aussi. Évitez les légumes racine ou sucrés. Une fois vos 15j de détox passés retournez à une consommation de saison.

09-septembre-impression

♣ Au niveau des fruits, les pommes sont nos amies ! Évitez les fruits acides, juteux ou sucrés. La banane n’est pas pour tout de suite !

Fruits09

♣ La légumineuse de premier choix est le mung dhal (lentille de petit soja) mais à défaut utilisez des lentilles corail.

♣ Le riz et l’orge seront les céréales du moment.

Pour les types vata purs et/ou les forts déséquilibres vata ajouter une noisette de ghee ou un filet d’huile dans votre assiette.

Le kitchari avec ces ingrédients est un allié de qualité, une, deux ou trois fois par jour !

Le mois prochain je parlerai des mono-diètes et des jeûnes, très largement pratiqués en Ayurveda en entretien et en cure de détoxification.J’organise également un atelier cuisine le 7 ou le 8 octobre sur le thème du jeûne et des mono-diètes, pensez à vous inscrire !

Praticables par tous, il est pourtant nécessaire de trouver ce qui nous est le plus adapté. Pour ceux qui se sont déjà lancés par le passé réitérez l’expérience ! Pour les plus novices il est préférable de se lancer dans le jeûne au printemps . La mono-diète de pomme, de raisin ou encore de kitchari ou de soupe en association avec des tisanes adaptées à votre constitution se met plus aisément en place en cette saison. Commencez sur un jour par semaine ou par un cycle de 3j selon vos capacités. Généralement pour les types vata préférez le kitchari ou les soupes, pour les kapha les fruits ou soupes, les pitta feront selon la maîtrise de leur appétit !

Les massages toniques et drainants sont de mise afin de vous aider à purifier les srotas (canaux). D’une manière générale les soins corporels ou autres ne peuvent que vous être bénéfiques. Vous auto-masser aussi régulièrement que vous le pouvez vous aidera aussi.

Il n’y a pas de saison pour la dinacharia (routine quotidienne) alors ne l’oubliez pas ! La méditation reste également très importante pour ne pas dire essentielle.

Les bains au sel d’epsom peuvent vous offrir un moment de pur sérénité. Soyez doux avec vous-même, marchez, respirez, auto-massez vous, à volonté ! Les poumons sont fragiles en cette période, choyez les !

Pour les petits coups de refroidissement vous pouvez brièvement utiliser les huiles essentielles de gaulthérie, ravinsara ou tea tree. Mais surtout soyez à votre écoute afin de pouvoir ajuster votre alimentation, vos besoins et votre rythme au quotidien.

 

Recette et légume du moment :

Le chou kale

Très connu par la passé il est tombé dans l’oubli pendant quelques siècles pour se retrouver sur le devant de la scène, notamment grâce à des stars américaines qui vantent ses vertus. 

En effet, outre le fait qu’il se cuisine très facilement et rapidement, voici un légume vert qui nous fait du bien !

Ses bienfaits sont nombreux : antioxydant, riche en fer, en vitamine k, en potassium, en calcium, en magnésium, pauvre en calories, anti-inflammatoire, anti-oxydant, anti-bactérien, il stimule la production d’énergie de l’organisme, renforce le système immunitaire, préserve la vue, régule la glycémie et agit sur le mauvais cholestérol… Rien que ça ! Un super aliment dont nous pouvons abuser sauf en cas de traitement anticoagulant (AVK).

 Soupe de chou Kale

Laver et retirer les côtes d’un chou kale. Vous pouvez ajouter une courgette à cette soupe pour l’onctuosité. Faites revenir un oignon dans une casserole avec l’huile qui vous convient le mieux selon votre type. Si vous doutez prenez un peu de ghee ou d’huile de sésame. Ajoutez un petit peu de sel, du poivre noir et du curcuma. Faites revenir le tout environ 10min sans brûler les épices. Ajoutez les feuilles de chou kale, les courgettes si vous le désirez, 350/400ml d’eau et laisser cuire environ 20 min à feu vif. Mixez et le tour est joué !

 

Cuisiner, lire, marcher, souffler… Qu’il est bon de prendre le temps pour un retour à soi ! Rien d’égoïste en ça car cela vous permettra de purifier les liens que vous avez avec votre entourage, qu’il soit proche ou non. Nous parlons d’esprit ouvert ou encore d’ouverture à autrui, cela signifie donc qu’il y a un besoin naturel à l’introspection que l’on peut parfois ressentir comme une « fermeture » ou du moins un repli sur soi.

Alors soyez confiants et après cette période de vacances, soyez les bienvenus chez vous ! 

Clélia. Septembre 2017

« Chaque corps est sacré. Il faut en prendre soin , parce que c’est là-dedans que se vit le voyage de l’existance. » Alexandre Jollien

citation-laurent-gounelle-les-dieux-voyagent-toujours-incognito